Quand consulter votre Phlébologue ?
Les veines

Quand consulter votre Phlébologue ? Les signes d’alerte

Soyez vigilants, certains signes doivent vous amener à consulter.

  • Une gène fonctionnelle :
    Lourdeurs de jambes, douleurs, crampes, démangeaisons (prurit), fourmillements (paresthésies), oedèmes des membres inférieurs
  • Une gène esthétique
  • Des antécédents familiaux
  • Une profession avec station debout ou immobile prolongée
L’apparition de ces signes doit vous conduire à consulter un phlébologue.

Un examen clinique approfondi sur escabeau de phlébologie et à la réalisation d’une échographie-doppler (l’examen dont on ne peut plus se passer en 2014, tant pour le diagnostic de la maladie veineuse que pour son traitement) aideront à différencier quel type de maladie veineuse est la vôtre.

  • Par exemple, si vous observez des dilatations permanentes des petites veines intradermiques dont le diamètre n’excède en général pas 1 mm, vous avez des télangiectasies.
  • Si vous observez des veines bleutées, intradermiques ou immédiatement sous-dermiques, dilatées et tortueuses ou ramifiées dont le calibre est compris entre 1 et 3 mm (cette définition exclut les veines normales visibles chez les sujets à peau très claire), vous avez des veines réticulaires.
  • Si vous avez  des veines dilatées et sinueuses sous-cutanées ou intra-fasciales d’un diamètre le plus souvent supérieur à 3 mm, vous avez des varices.

VEINES

L’échographie-doppler mettra en évidence un reflux sanguin dans le sens inverse du sens physiologique.

Nous contacter

Contactez-nous en remplissant ce formulaire, nous ne manquerons pas de vous recontacter dans les plus brefs délais.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search