Les traitements phlébologiques 

Objectifs du traitement sclérosant

Le rôle principal des veines est d’assurer le retour du sang vers le coeur.
Le traitement sclérosant vise à rétablir une circulation normale en éliminant les veines inutiles, déformées et dilatées, appelées veines réticulaires et varices, qui freinent ou font obstacle au retour du sang. Il n’y a pas à redouter un manque de veines après le traitement puisque les veines éliminées ne remplissent plus leur rôle, et que le sang a déjà trouvé d’autres trajets de circulation.

Par ailleurs, le traitement ne s’attaque qu’à des veines dites superficielles (10 % du retour veineux) et pas aux veines profondes (90 % du retour veineux, essentielles à la circulation, mais peu réparables).
La maladie veineuse est une maladie chronique. Il est donc préférable de choisir un traitement facile à répéter comme la sclérothérapie.

La Sclérothérapie :

La-Transillumination traitements phlébologiquesLe phlébologue injecte dans une veine variqueuse un produit sclérosant en vue d’obtenir une altération de l’endothélium associée à une oblitération de la veine et à terme une fibrose de la paroi veineuse.
On injecte « une colle »  à l’intérieur de la veine, qui va permettre de la fermer, puis la veine va disparaître progressivement.
La sclérothérapie était difficile à réaliser, il y a quelques années,   et souvent douloureuse. Actuellement certains outils de repérage (transilluminateurs, accuvein) facilitent cette technique.
La technique est quasiment indolore et se fait en ambulatoire.
Les effets secondaires rencontrés sont rares. Le plus fréquent correspond à l’apparition d’ecchymoses dans les suites. Le traitement est effectué en ambulatoire, au cabinet du phlébologue. Plusieurs séances peuvent être nécessaires.

L’échosclérose à la mousse par ponction injection directe à l’aiguille 

Cette nouvelle technique permet d’injecter directement dans la veine une mousse de sclérosant (et non pas du liquide) sous contrôle échographique. Cette mousse va adhérer à la paroi veineuse et provoquer un spasme plus intense que le sclérosant classique. La mousse permet de traiter des veines de plus gros calibre.
Les parois de la veine se durcissent et se rapprochent. La veine ne sera donc plus fonctionnelle.
Le traitement est effectué en ambulatoire, au cabinet du phlébologue.
Plusieurs séances peuvent être nécessaires.

Le laser à visée esthétique

cabinet-bouaziz-phlebologue-3Il est très utile, en complément du traitement sclérosant et intéressant pour les veines non accessibles à l’aiguille ainsi que pour les veines situées en zone dangereuse (chevilles).

Pour en savoir plus – Cliquez ici

La chirurgie

cartographiePour les veines très dilatées, non accessibles aux techniques de sclérose et d’échosclérose, on peut avoir recours à la chirurgie (crossectomie-stripping) après réalisation d’un marquage – cartographie pré-opératoire.
Le traitement se fait  en ambulatoire, en clinique ou à l’hôpital.

D’autres techniques existent : radiofréquence et laser endoveineux.
Dans les deux cas, on utilise la chaleur pour détruire la paroi de la veine.
Une sonde laser ou radiofréquence à usage unique est introduite dans la veine, sous guidage échographique, pour la chauffer sur la longueur souhaitée. Le traitement se fait en ambulatoire, en clinique ou à l’hôpital.

Nous contacter

Contactez-nous en remplissant ce formulaire, nous ne manquerons pas de vous recontacter dans les plus brefs délais.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search